CCB - Collège Coopératif en Bretagne : formation continue, recherche-action coopérative
 

DES JEPS -Diplôme d'Etat Supérieur de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport-

Spécialité "Animation socio-éducative ou culturelle"
Mention "Direction de structure et de projet"

Niveau II (Créé par le décret n°2006-1419 du 20 novembre 2006)

Demande de renseignements

Le Diplôme d'Etat Supérieur de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport -DES JEPS- bénéficie d'une classification officielle de niveau II. Préparant à exercer l'ensemble des fonctions de direction, il comble depuis 2008 une lacune de la filière jeunesse et sports qui ne possédait pas de diplôme de direction.

La spécialité "animation socio-éducative ou culturelle" du DES JEPS est organisée en mentions. Celles-ci sont définies par arrêté. Le Collège Coopératif en Bretagne se réfère à la mention "Direction de structure et de projet".

Cette mention complète les compétences attestées par le diplôme, en précisant notamment que le titulaire de cette mention est compétent pour :

  • fédérer les différents partenaires dans la conception d'un projet de développement en lien avec les valeurs de l'éducation populaire,

  • concevoir des démarches participatives et d'éducation populaire,

  • accompagner les instances élues dans la formalisation de projets de développement,

  • analyser les enjeux des territoires pour y inscrire l'action de la structure,

  • concevoir les axes de formation des acteurs de la structure ou du projet de développement,

  • organiser des actions de formation de formateurs, dans le cadre des réseaux professionnels de l'organisation.

Les directeurs et les directrices dans les structures de l'éducation populaire : Enjeux de réflexion et de formation

Les directeurs et directrices dans les structures d'éducation populaire travaillent à l'analyse des contextes de leur environnement, dans une visée politique, sociale et économique.

Plusieurs questions semblent centrales pour approcher et/ou interroger les fonctions et les postures de direction au sein d'un système de valeurs jeunesse et éducation populaire :

  • le directeur, la directrice, entre statut et métier, une réflexion nécessaire sur les pratiques et les représentations,

  • la nécessité d'une réinvention et d'une adaptation permanente en fonction des contextes,

  • la capacité à animer et créer des espaces de collaboration pour la réflexion, l'action et la prise de décision, compétence qui demande d'être au carrefour de différentes formes d'implication et d'activités au sein d'un même projet, de différents champs et différentes cultures professionnelles, des différents acteurs du territoire.,

  • Être un acteur de son secteur, tout en participant à le réfléchir et à le faire évoluer. Cela passe par une réinterrogation du secteur de l'éducation populaire, en travaillant aussi à penser les liens entre travail social et animation socioculturelle,

  • Être un acteur de son territoire,

  • Faire face aux enjeux de gestion de structure ou de projet en tant qu'acteur de l'éducation populaire,

  • Être un acteur de/en formation.

C'est autour de ces interrogations que l'orientation et le positionnement de la formation, ainsi que son dispositif pédagogique, sont construits. Il s'agit de permettre à chacun de développer une posture et une capacité d'analyse critique.

Conditions d'accès

Les exigences préalables requises pour accéder à la formation, prévues à l'article 10 du décret n°2006-1419 du 20 novembre 2006 susvisé, sont les suivantes :

  • soit être titulaire du diplôme d'Etat relatif aux fonctions d'animation (DEFA) ou de diplômes reconnus équivalents,

  • soit être titulaire du diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité « animation socio-éducative ou culturelle » (DEJEPS),

  • soit être titulaire d'un diplôme de niveau III dans le champ de l'animation enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles -RNCP-,

  • soit être titulaire d'un diplôme de niveau II enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles -RNCP-,

  • soit justifier de 36 mois d'activités professionnelles ou bénévoles, correspondant à 2400 heures minimum.

  • L'attestation du PSC1 -Prévention et Secours Civiques de niveau 1- (ex. AFPS) est requise pour pouvoir s'inscrire aux épreuves du diplôme.

  • L'extrait de casier judiciaire ou une déclaration sur l'honneur de casier judiciaire vierge.

La formation est précédée d'un positionnement qui permet la définition d'un parcours individualisé de formation. Ainsi, selon l'expérience acquise et attestée, certains candidats peuvent être dispensés de suivre une partie de la formation et peuvent se présenter directement aux épreuves de certification.
Le diplôme est accessible par voie de VAE

Durée de la formation

La formation en alternance dure 2 ans, à raison d'une semaine par mois (excepté la période d'été) avec 700 h en centre de formation et au moins 600 h de stage.

Equipe de coordination pédagogique

Cinq professionnels, formateurs, éducateurs et animateurs dans le champ de l'éducation populaire, de la formation d'adultes et de l'action sociale se sont mobilisés autour de ce projet, afin de créer un espace d'échange et d'évolution de leurs pratiques respectives autour de ce projet de formation qui va donc bénéficier d'un travail d'ingénierie pensé collectivement.

  • Eléonora Banovich, chargée d'études et d'enseignement au CCB,
  • Marine Laffay, animatrice et formatrice à PRISME,
  • Solène Bouyaux, animatrice et formatrice à Anime et Tisse,
  • Damien Gouery, animateur et formateur aux Ateliers du Kerfad et aux Allants Vers,
  • Pascale Perron, chargée de développement au Centre d'études et d'Action Sociale des Côtes d'Armor.

Les intervenants seront des acteurs de l'éducation populaire, des chercheurs, des formateurs professionnels qui travailleront avec les stagiaires en utilisant des pédagogies actives.

L'équipe de coordination est en train de construire un comité de pilotage, instance de mise en débat et de suivi de la formation de l'habilitation à son déroulement, où siègent différentes associations et réseaux de l'éducation populaire.

Prochaine rentrée

septembre 2018

Coût de la formation

4 410 € par an, soit 8 820 € pour l'ensemble de la formation, non compris les frais d'inscription à l'établissement Collège Coopératif en Bretagne (environ 280 € par an) et les frais de sélection de 100 €
Le positionnement fait l'objet d'une facturation indépendante de 260 €.

 

Les associations qui soutiennent et participent à la formation :
 

 

Imprimer
Collège Coopératif en Bretagne - Campus La Harpe - avenue Charles Tillon - CS 24414 - 35 044 Rennes Cedex - Tél : 02 99 14 14 41
Responsable de la publication : Annie Gouzien - Mentions légales